Faits divers

Brooke Richardson, une ancienne pom-pom girl très réputée aux Etats-Unis, avait enterré son nouveau né dans le jardin familial pour protéger son image de fille de bonne famille.

C'est en juillet 2017 que la police de la modeste ville de Carlisle, situé dans l'Ohio, a fait une découverte pour le moins sinistre. En effet, au fond d'un petit jardin, le corps sans vie d'un petit bébé a été découvert enterré sous quelques centimètres de terre.

L'enfant est en fait celui de Brooke Richardson, célèbre ex pom-pom girl, qui est accusée de meurtre aggravé et d'homicide involontaire. La jeune femme de 20 ans risque la prison à perpétuité.

© AP

Dans un procès qui devrait durer plus ou moins trois semaines, les avocats de la pom-pom girl déchue vont argumenter que leur cliente a accouché d’un bébé mort-né à 33 semaines de grossesse. L'État, quant à lui, va soutenir que le bébé était bien vivant quand il est né.

La police de Carlisle a été mise au courant par le médecin qui suivait Brooke Richardson à l'époque qu'un tel drame était possible. La jeune femme aurait réagit de façon extrême en apprenant sa grossesse et ne se serait plus présentée aux visites de suivi.

Cette affaire avait fait grand bruit outre-Atlantique suite à des propos mensongers qui sont apparus dans la presse. Les procureurs en charge de l'affaire racontaient que Brooke Richardson avait brûlé les restes de son fœtus avant de les enterrer, ce qui avait été démenti par le médecin légiste qui a examiné le corps de l’enfant.