La police fédérale a indiqué avoir saisi la drogue pour une valeur marchande avoisinant les 25 millions d'euros. Sur la base d'une analyse de risques, la douane et la police procèdent régulièrement à des inspections ciblées sur des navires du port de Gand. "Ainsi, la semaine dernière, nous avons contrôlé un bateau de jus de fruits en provenance de Santos, au Brésil", a indiqué la police. "Ce dernier a accosté à Gand le 21 septembre, avec à son bord des conteneurs de papiers d'imprimerie et de jus de fruits. La police judiciaire fédérale (PFJ) de Flandre occidentale, les douanes belges et néerlandophones, et la police maritime ont uni leurs forces pour effectuer un contrôle approfondi. Des plongeurs de la douane néerlandaise ont inspecté les dessous du navire. Un scanner mobile de la douane belge et un chien renifleur de la police ont également été déployés."

Avec l'aide de la Protection civile, 12 conteneurs ont été déchargés et inspectés. "50 boîtes chacune contenant dix paquets de cocaïne, étaient à l'intérieur des conteneurs. Au total, on a découvert 500 kilogrammes. La valeur totale de cette cargaison est d'environ 25 millions d'euros. Le parquet de Flandre orientale a ensuite ordonné d'approfondir l'enquête sur ce transport et sur l'organisation qui en est à l'origine. Dans le passé, d'autres cargaisons de drogues ont été trouvées à plusieurs reprises sur des navires (transport de jus de fruit ou de charbon), à la fois dans la cargaison elle-même, dans les conteneurs sur le pont et à l'extérieur sous la ligne de flottaison du navire", a déclaré la police.