Une voiture et quelques façades ont été endommagées, mais personne n'a été blessé. La police fédérale examine l'affaire, qui s'apparente à une nouvelle attaque à la grenade dans le milieu de la drogue anversois. Le laboratoire de police scientifique et le service de déminage SEDEE se sont rendus sur les lieux pour rechercher des traces, y compris dans certaines rues environnantes. Une étiquette qui pourrait faire référence à la cible de l'attaque présumée a été retrouvée près du lieu de l'explosion.