La DH a appris ce mercredi qu’une fusillade avait éclaté dans la nuit à Ixelles, rue Juliette Wytsman. Plusieurs coups de feu ont été entendus vers 00h40 par les habitants du quartier. Un périmètre a été établi. Contacté par nos soins, la porte-parole du parquet de Bruxelles a confirmé sans vouloir apporter davantage de détails, l’enquête étant toujours en cours.

Selon les riverains, plusieurs impacts sur les voitures et les habitations sont à déplorer.

Selon nos infos, on déplore au moins une victime sur qui on a tiré à huit reprises ! L’homme, un certain B.M., né en 93, s’est présenté au commissariat malgré l’importance de ses blessures. Il aurait d’abord pris soin de cacher son téléphone et des armes avant de se rendre chez les policiers afin d’y demander de l’aide. Il a été emmené directement aux urgences où il a été rapidement opéré. Ses jours ne seraient plus en danger.

Toujours selon nos infos, l’homme a été blessé d’au moins quatre balles au niveau du bras. On compte également pas moins de neuf impacts de tirs sur sa voiture.

Les auteurs des tirs en voulaient clairement à la victime, peu de doutes là dessus. Avec autant de tirs, c’est difficilement contestable. Mais pour quel motif ? Et pourquoi se débarrasser d’armes et d’un téléphone avant de rendre au commissariat y demander de l’aide ? Le parquet ne fait aucun commentaire sur les suites de l’affaire mais selon nos infos, il serait bien question d’un règlement de compte entre trafiquants de stupéfiants. Ces derniers mois, on a déjà compter plusieurs règlements de compte de ce style entre bandes qui veulent s’approprier des territoires pour y vendre leur drogue.