Faits divers " Il s’est passé beaucoup de choses. Je n’ai pas la force de te l’expliquer. "


Cette lettre est un document. Elle est signée : "Patrick."

Patrick Haemers. Célèbre criminel belge mort en mai 1993, meneur d’un gang appelé "La bande à Haemers ", auteur de nombreux méfaits, essentiellement des braquages mais aussi de l’enlèvement, il y a juste 30 ans, d’un ancien Premier ministre, Haemers fut rapidement considéré comme l’ennemi public numéro 1, le Mesrine belge. On l’appelait aussi "le Grand blond".

La lettre est datée du 12 mai 1993. La nuit du 13 au 14, Haemers sera retrouvé mort, pendu dans sa cellule. Pour Érika à qui Haemers écrit, la lettre est peut-être sa dernière. En tout cas l’une des toutes dernières. Et elle soulève des interrogations.

Depuis deux mois, Haemers et Érika correspondent. Habituellement, Patrick Haemers remplit plusieurs pages. Le 12 mai,