Les faits remontent au printemps 2020. Cette nuit-là, Matthias Schoenaerts est arrêté par la police anversoise alors qu'il prend un sens interdit avec sa voiture à Anvers Sud. Le test est sans appel: l'acteur est positif à la drogue, et plus précisément à la cocaïne.

Comme le relaient les médias flamands dont HLN, la sanction vient d'être prise par le tribunal ce 29 septembre. L'affaire devait déjà être traitée au printemps 2021 mais avec l'épidémie de coronavirus, Matthias Schoenaerts ne pouvait être présent à son procès. Or, vu la gravité des faits, la justice avait insisté pour qu'il le soit.

Finalement, le procès s'est tenu ce mercredi mais toujours sans l'acteur. Son avocat a expliqué qu'il était à l'étranger pour un tournage. "L'horaire de travail de mon client, avec des jours d'enregistrement serrés, ne permettait pas sa présence aujourd'hui à Anvers. Si vous ne me croyez pas, je vous enverrai le programme", a déclaré son avocat devant le procureur peu content de cette absence.

Son avocat défend "un faux pas"

Ce mercredi, l'avocat De Schampheleire a pris la défense de son client, avançant que cette consommation de cocaïne était "un faux pas" puisque son client, depuis lors, a présenté des analyses de sang négatives.

Finalement, Matthias Schoenaerts a été condamné à une interdiction de conduire de 4 mois pour conduite sous influence de cocaïne et une interdiction de conduire de 21 jours supplémentaires pour conduite dans un sens interdit. L'acteur devra aussi payer une amende de 400 euros. Il échappe à une plus salée de 2.000, qu'il devra payer s'il est repris en flagrant délit durant les trois prochaines années. 

A noter que le célèbre acteur flamand devra également repasser tous les tests du permis de conduire (examens théorique et pratique ainsi que les tests médicaux et psychologiques).