Faits divers Elle est suspectée d’avoir brûlé un ou plusieurs enfants avec un couteau chauffé à blanc.

Une mère de famille nombreuse, résidant dans la commune de Molenbeek-Saint-Jean, a été placée sous mandat d’arrêt pour maltraitances graves sur plusieurs de ses quatre enfants.

La juge d’instruction l’a inculpée pour coups et blessures et tortures. Selon nos informations, la femme de 37 ans est en aveux d’avoir, il y a un certain temps, brûlé plusieurs de ses petits en appliquant la lame chauffée à blanc d’un couteau. Un autre de ses procédés consistait à les battre.

Il s’agissait, selon elle, de les punir. Incarcérée depuis fin janvier, la dame a comparu devant la chambre du conseil de Bruxelles. Celle-ci a ordonné son maintien en détention provisoire.

C’est la police de la zone Ouest (Molenbeek, Jette, Ganshoren, Berchem-Sainte-Agathe et Koekelberg) qui est à l’origine de l’enquête.

Une patrouille avait été appelée à intervenir à l’adresse de la famille, à la suite d’une querelle de ménage.

Les policiers ont rencontré les enfants, âgés de 3 à 12 ans.

Les aînés ont déclaré qu’ils étaient maltraités et avaient été brûlés par leur mère dans le passé. Cela remonte à un certain temps ; les enfants n’avaient certainement pas dix ans.

Le mari, interrogé, a confirmé les dires en précisant que s’il n’avait rien dénoncé à l’époque, c’était pour ne pas aggraver davantage une situation familiale déjà difficile. Il avait perdu son travail. Il se serait radicalisé, entre-temps.

Des photos montrant les brûlures ont été trouvées au domicile, signe qu’on ne se contentait pas d’infliger des sévices : on les photographiait et on conservait les photos.

Les enfants étaient frappés à l’aide d’un bâton ou d’une sorte de bâton. Les brûlures leur étaient infligées avec un couteau dont la lame était chauffée à blanc à la flamme d’un briquet en guise de punitions.

Le parquet de Bruxelles a été contacté. La jeune femme, en prison, a fait choix de la pénaliste Me Samira Bouyid qui n’a voulu faire aucun commentaire.