Marion Lemesre n'abandonne pas son projet d'école des cadets pour pallier le manque d'emploi des jeunes

BRUXELLES En mars 2006, la députée bruxelloise MR Marion Lemesre faisait déplacer la presse à Paris pour s'imprégner de l'exemple français qu'elle comptait mettre sur pied chez nous : l'école des cadets. C'était non sans fierté que nos voisins, à qui on ne peut pas en vouloir sur ce point d'être si chauvins, nous vantaient leur établissement où des formations de douze mois, alternant cours pratiques et cours théoriques, remportent un vif succès auprès des jeunes. Recrues potentielles qui réussissent, dans 70 % des cas en moyenne, cette formation donnant accès aux tests menant à la fonction de gardien de la paix.

À l'époque, nous écrivions de cette école, qui n'était qu'un projet de Marion Lemesre, qu'une concrétisation pouvait en voir le jour. Et à ce stade, qu'en est-il ?

Contactée ce mardi, la députée MR regrette que son projet ait été jugé irrecevable par la Région à l'époque. "On m'a dit qu'il dépendait du ministère de l'Intérieur. Mais je ne l'abandonne pas pour autant. Je compte bien interpeller la Région mardi prochain sur la question. Et ce, dans le cadre de la lutte contre la discrimination à l'embauche et le manque d'emploi des jeunes Bruxellois. Une école des cadets améliorerait l'ancrage scolaire de l'Erip qui est en plein déménagement", affirme Marion Lemesre.

La députée MR voit en la création de cette sorte de Police Academy une solution à la problématique du chômage des jeunes. "Cela comblerait le pic de départ des policiers à la pension et diversifierait la composition des effectifs."

L'école serait ainsi accessible aux jeunes (majeurs) sans diplômes. Une formation en internat, tel qu'en France, pourrait ainsi être envisagée, selon la députée qui compte bien tourner la question de telle manière qu'enfin son projet puisse être pris au sérieux par la Région bruxelloise. Une Police Academy à Bruxelles en 2008 ? Question à laquelle Marion Lemesre pourra répondre plus concrètement dès la semaine prochaine.



© La Dernière Heure 2007