Faits divers Patrizio Benvenuti, principal suspect de l’affaire, affirme avoir dû se taire pour ne pas éclabousser des personnalités du Gotha

Selon nos informations, un Belge, le baron Christophe de Fierlant Dormer, est nommément mis en cause par le juge de Bolzano Emilio Schönsberg, dans le scandale Kepha Invest qui, éclaté l’an passé à Bruxelles, rebondit maintenant en Italie. Le Baron de Fierlant est le troisième d’une liste de neuf suspects comprenant quatre Italiens et quatre Français - dont l’organisateur principal présumé de l’escroquerie, Christian Ventisette. Suspect numéro 1 du juge italien : Mgr Benvenuti, désormais assigné à résidence.

Dans un document en notre possession, Mgr Benvenuti charge de Fierlant et Ventisette, décrits comme "personnalités perverses".

Patrizio Benvenuti, qui se présente en "bouc émissaire", met en cause des religieuses, comme sœur Donata. Ça date de "septembre 2013", la période à laquelle il aurait réalisé qu’il participait "à son insu" à une escroquerie. Il prétend que sa signature a été imitée. Mgr Benvenuti affirme enfin avoir été victime d’un chantage et avoir dû se taire pour ne pas éclabousser le Vatican et des personnalités liées à Kepha. Lesquelles ? Il cite le nom de la comtesse belge Stéphanie de Lannoy, épouse du prince héritier Guillaume de Luxembourg, la future Reine du Grand-Duché.

La comtesse, dit-il, a été salariée, à Bruxelles, par Kepha Invest. Wikipedia renseigne que Stéphanie a "travaillé dans une société d’investissement" sans citer le nom de Kepha. Mais en 2010, Stéphanie représentait Kepha dans un cycle de conférences au palais d’Egmont consacré à la famille.

C’est en 2010 que l’escroquerie Kepha fit un record de victimes et rapporta 7 millions d’euros, ce dont Stéphanie n’avait évidemment pas connaissance.

Copropriété de la fondation Kepha et de Mgr Benvenuti, la villa Vittoria (photo) est l’un des biens majeurs mis sous séquestre en Toscane pour indemniser les 283 victimes belges de l’escroquerie (de 33,6 millions d’euros) : une pure splendeur en bord de mer connue pour avoir été fortifiée par Léonard de Vinci et habitée par une sœur de Napoléon.