Faits divers

Un juge d'instruction a demandé à plusieurs hôpitaux anversois de lui remettre les registres des urgences afin d'essayer d'avancer dans une enquête sur une attaque à la grenade, rapportent vendredi Het Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen. 

Un cycliste avait lancé une grenade sur un camionnette dans la nuit du 1er au 2 septembre à Borgerhout. Il aurait été blessé aux mains. Un avis de recherche de la police fédérale avec des images de caméras de surveillance n'a pas permis de mettre la main sur l'auteur du lancer. La justice souhaite donc maintenant obtenir une liste des personnes s'étant présentées aux urgences entre le 2 et le 13 septembre avec des blessures aux mains ou aux bras. La recherche ne ciblera que les personnes âgées de 14 à 30 ans.

L'Autorité de protection des données ne voit pas d'objection à cette requête du juge d'instruction. "Il s'agit d'un délit grave qui doit être élucidé le plus rapidement possible", commente-t-on.