Les dizaines de lots saisis sont directement liés au fichier Sky ECC, la messagerie cryptée qui a été craquée, a fait savoir lundi le parquet d'Anvers. Une saisie record - un lot de près de 11 tonnes - a été réalisée dans la nuit de vendredi à samedi. 

L'enquête judiciaire sur Sky ECC a débuté fin 2018 après que plusieurs instructions ont démontré que les criminels utilisaient de plus en plus souvent des téléphones équipés du logiciel de cryptage de Sky ECC, une société opérant depuis le Canada et les États-Unis. Les spécialistes de la police ont réussi à déchiffrer cette messagerie codée. Un milliard de messages ont été interceptés, dont près de la moitié ont été décryptés.

"La contrebande internationale de lots de cocaïne joue un rôle prédominant dans les messages décryptés. Sur la base de ces données, des dizaines de lots de cocaïne ont été interceptés depuis le 20 février 2021. Une saisie record de 10.964 kilos de cocaïne a été effectuée, dans la nuit du vendredi 2 au samedi 3 avril, dans un conteneur au quai 869. La drogue avait été répartie en 9.842 paquets et se trouvait dans une cargaison de cuir bleu", a indiqué le parquet d'Anvers.

Au cours des 42 derniers jours, les services des douanes - en collaboration avec la police judiciaire fédérale (PJF) d'Anvers, le parquet fédéral et le parquet d'Anvers - ont pu saisir un total de 27,64 tonnes de cocaïne, ce qui représente une valeur marchande de 1,382 milliard d'euros. "Les enquêtes sur les personnes impliquées dans ces trafics de cocaïne se poursuivent", selon le parquet.

"Je tiens à féliciter les douanes, la police fédérale et le parquet pour ces impressionnantes saisies de cocaïne", a réagi le bourgmestre d'Anvers, Bart De Wever. "L'enquête Sky ECC est un travail d'orfèvre incroyable de la part de nos services de sécurité. Cela mérite d'être souligné", a-t-il ajouté. "Grâce à leur travail acharné, nous pouvons sérieusement ébranler le crime organisé. J'espère que le gouvernement fédéral mettra à disposition tous les moyens possibles pour ce faire, car c'est un travail de longue haleine."