Quatorze fugitifs considérés comme les "Most Wanted" sont activement recherchés par la police fédérale en ce début d’année. Deux nouveaux avis de recherche ont été lancés le mois dernier.

Il s’agit de Suleyman Betelguiriev, un Belge d’origine tchétchène né en 1993. Cet individu s’est rendu coupable en mai 2014 du meurtre de Mikey Peeters, 19 ans, victime de six coups de couteau. Juste après les faits, il a rejoint son pays d’origine, la Tchétchénie. Le 1er février 2019, il a été condamné à 30 ans de prison.

© D.R.

La seconde personne recherchée est Abdelmajid Lamrani, condamné à 30 ans de réclusion en novembre 2013 pour le meurtre d’un jeune de 20 ans. Les faits se sont déroulés en région bruxelloise en novembre 1997. La victime a été vue pour la dernière fois le 9 novembre 1997 et son corps a été retrouvé le 11 janvier 1998 dans le canal Bruxelles-Escaut.

© D.R.

Douze autres personnes sont recherchées depuis plus longtemps, à commencer par Mohamed Aissa. En mai 2011, cet individu a commis un vol violent dans un appartement bruxellois. La victime a été agressée et est décédée de ses blessures. L’enquête a permis d’intercepter un des deux auteurs mais Aissa a pu s’échapper. Il a été condamné à perpétuité en septembre 2014.

© D.R.

Le Bangladais Alam Khorshed a été condamné en avril 2018 à perpétuité pour les meurtres d’un père de famille et ses trois enfants âgés de deux à six ans. C’est la mère de famille qui a découvert les quatre corps dans leur domicile à Etterbeek en septembre 2012, tous égorgés.

© D.R.

Le 9 janvier 1996, trois personnes ont été tuées dans une attaque à Istanbul. Le groupe DHKP-C, auquel appartenait Fehriye Erdal, a revendiqué l’attentat. Sur la base du principe d’universalité, Erdal a été jugée en Belgique. En février 2017, elle a été reconnue coupable de meurtre et condamnée par contumace à 15 ans de prison avec arrestation immédiate.

© D.R.

Le Belge Bayram Kaya a lui été condamné en novembre 2016 à perpétuité pour assassinat. Le 2 mars 2012, le fugitif Kaya a tiré une balle dans la tête de Bernard M., âgé de 20 ans à l’époque des faits. Le mobile : une dispute concernant le contrat de location entre Kaya, propriétaire de l’appartement et Bernard M., son locataire.

© D.R.

Othmane Galouby a été condamné le 25 mars 2016 à une peine d’emprisonnement de 10 ans du chef de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort. Galouby s’est présenté comme un exorciste islamique pour chasser les mauvais esprits sur une fille de 18 ans, Layla A. L’exorciste a pratiqué durant trois jours différentes sessions. Il lisait le Coran, bénissait et aspergeait sa nourriture d’eau bénite, lui faisant sentir du musc et la massant avec de l’huile d’olive.

Le fait le plus grave s’est produit dans la nuit du 9 au 10 octobre 2009. L’intéressé a versé deux seaux d’eau bouillante sur la victime qui était assise dans un bain rempli d’eau tiède. Ensuite, il a appliqué de la soude acide sur les genoux et le ventre de Layla. La soude acide est restée active dans son corps même après le décès de la victime.

© D.R.

Le fugitif Azeddine Kbir Bounekoub était un membre actif du groupe terroriste Sharia4Belgium. En tant que membre de cette organisation, il était le destinataire régulier des SMS du groupe. Ce Belge est parti en Syrie pour rejoindre un groupe terroriste au sein duquel il est devenu le leader. Des fichiers audiovisuels postés sur Internet démontrent qu’il a incité à commettre des actes terroristes et a menacé lui-même de commettre des attaques terroristes.

Le 11 février 2015, il a été condamné par le tribunal de première instance d’Anvers à une peine d’emprisonnement de 15 ans avec arrestation immédiate et par le tribunal de première instance de Bruxelles à une peine d’emprisonnement de 10 ans.

© D.R.

Un autre ancien membre de Sharia4Belgium est également recherché. Il s’agit de Soufiane Mezroui, né en 1992. Il est parti en Syrie pour rejoindre un groupe terroriste au sein duquel il mène une lutte violente contre les chiites et contre tous les mécréants. Le 11 février 2015, il a été condamné à une peine d’emprisonnement de 5 ans avec arrestation immédiate.

© D.R.

Le 26 avril 2013, le Philippin Crisanto Pinkihan Attolba a été condamné à une peine de réclusion de 15 ans pour le meurtre de Raul Simeon. Les faits ont été commis le 2 octobre 2005 à Zaventem. La victime est décédée suite à de multiples coups reçus.

© D.R.

Le Bangladais Rouf Uddin a été condamné le 22 avril 2009 à 30 ans de réclusion pour le meurtre de Malika Soussi commis à Ixelles le 30 novembre 2002.

© D.R.

Le fugitif Kassim Geibi, un Irakien né en 1966, a été condamné à perpétuité en janvier 2003, pour meurtre pour faciliter le vol commis sur Patrick Clavereau. Le crime a été commis à Lillois en juillet 2000.

© D.R.

Le fugitif russe Dmitrj Shtil, né en 1977, a été condamné en février 2002 à 22 ans de réclusion pour avoir commis un hold-up avec un comparse dans un magasin de nuit situé à Anvers deux ans auparavant. Ils ont dérobé la caisse du magasin. Le gérant a été blessé par balle lors du hold-up et est décédé de ses blessures le 7 mars 2000.

© D.R.

Enfin, le Belge Nicolas Theodorou a été condamné à 25 ans de réclusion pour la tentative de meurtre de deux vendeurs de voiture le 15 novembre 1999 à Hensies.

© D.R.

Si vous avez une quelconque information sur une de ces personnes, la police fédérale vous invite à composer le numéro gratuit 0800/30.300