Comme chaque année à cette époque, des millions de salariés scrutent attentivement leurs mouvements de compte bancaire. En espérant un rapide versement de leur pécule de vacances. Une somme qui permettra tantôt de planifier les futurs vacances estivales, tantôt de reconstituer un compte bancaire qui fait du rase-mottes.

Une période que les escrocs tentent malheureusement de mettre à profit. Des dizaines de citoyens ont ainsi récemment reçu un sms en provenant de l'Office national des vacances annuelles (Rijksdienst voor jaarlijkse vakantie en néérlandais) - les conviant à se rendre sur leur site de l'ONVA (RJV en néerlandais) avant une date déterminée. Sans quoi le versement du pécule de vacances ne sera pas effectué cette année.

© dr

Evidemment, il s'agit d'une arnaque mais tout, ou presque, est fait pour piéger les victimes potentielles. D'abord une adresse de site quasi similaire. Seul l'extension ".com" différe de l'original ".be". Ensuite une architecture du site qui renvoie vers le site original et qui laisse penser à l'internaute qu'il est sur le site officiel de l'ONVA.

Le logo, plus flou que sur le site original, doit cependant interpeller. Tout comme le fait qu'après avoir cliqué sur sa banque, le citoyen se voit demander d'entrer des coordonnées bancaires - dont les codes digipass - sur ledit site. Enfin, l'ONVA étant une institution publique de sécurité sociale chargée de gérer et contrôler le secteur des vacances annuelles des ouvriers et des artistes, il est de toute façon improbable que des indépendants non artistes et employés soient sollicités.

© dr

L'ONVA a conscience de l'arnaque, contre laquelle l'office ne peut finalement rien faire d'autre que prévenir les citoyens via un message d'alerte. "L’ONVA met en garde les personnes qui reçoivent des SMS et courriels frauduleux au nom de l’organisme. L’ONVA a fait le nécessaire pour bloquer les faux sites mais des SMS et courriels avec de nouveaux liens peuvent encore circuler. Nous demandons aux destinataires du message de ne jamais cliquer sur ces liens. L’ONVA met en garde contre des SMS et courriels frauduleux qui circulent actuellement. Ces SMS et courriels vous demandent de communiquer votre numéro de compte bancaire via un lien sur un faux site de l’ONVA et d’utiliser votre DIGIPASS. Ne cliquez jamais sur ces liens ! L’ONVA n’envoie jamais de SMS et courriels demandant d’utiliser votre DIGIPASS. Le lien vous redirige vers un faux site de l’ONVA. Si une personne vous appelle pour vous demander des informations personnelles et d’utiliser votre DIGIPASS, ne le faites surtout pas !"