Les relations entre les jeunes et la police doivent s’améliorer. Les deux camps s’accordent sur ce point. Mais comment ? Plusieurs initiatives ont déjà été menées sans résultats spectaculaires.

Cette fois, le projet The Rookies, inédit en Belgique, propose une immersion totale dans les rangs de la police fédérale. “Nous avons rencontré plusieurs organisations de jeunesse, dont le Forum des jeunes, qui nous ont fait part de leurs recommandations pour améliorer les relations entre les jeunes et la police”, précise le porte-parole de la police fédérale, Jonathan Pfund.

Lancée par le commissaire général Marc De Mesmaeker, l’idée est de faire découvrir de l’intérieur le travail des policiers aux jeunes pour une période de six mois, à raison d’une moyenne d’un mercredi après-midi par mois.

Le patron de la police fédérale, outre l’immersion dans les différentes unités dont la police de la route, les unités spéciales, le service d’appui canin etc, compte proposer aux jeunes des rencontres concrètes autour des thèmes comme celui du racisme, du harcèlement, de la violence contre les policiers, etc.

“La première édition des Rookies débutera en janvier et s’achèvera fin juillet 2022.

Il vous reste ce mardi pour vous inscrire via le site de la police fédérale. Les seules conditions requises sont d’avoir entre 14 et 18 ans et de fréquenter un établissement scolaire secondaire.

“En plus des activités d’immersion, les Rookies participeront aussi à des évènements comme le village policier organisé à l’occasion de la fête nationale ou exceptionnellement à des visites extérieures”, ajoute Jonathan Pfund avant de préciser que le projet séduit déjà pas mal de jeunes, la police ayant reçu à ce stade plus d’une centaine de candidatures.

Au total, trente jeunes seront ainsi sélectionnés d’ici la fin janvier pour cette première édition d’une infiltration qui devrait certainement se poursuivre dans les prochaines années, avec l’espoir que jeunes et policiers puissent enfin mieux se comprendre et se respecter.