Un enfant a profité de l’absence de sa grand-mère pour mettre le moteur et démarrer.

C’est une histoire assez incroyable qui s’est déroulée ce mardi sur le parking du Décathlon de Wavre. Alors que la grand-mère d’un enfant de 9 ans l’avait laissé seul dans la voiture pendant quelques minutes, celui-ci a visiblement trouvé le temps un peu trop long.

S’ennuyant ou ayant peut-être un peu trop chaud, il a tout simplement décidé… de se mettre derrière le volant et d’allumer le moteur de la voiture. Certainement surpris d’avoir réussi son coup, l’enfant n’a, fort logiquement, pas réussi à contrôler la voiture qui s’est mise à rouler.

Dans sa course folle, celle-ci a tout de même causé pas mal de dégâts. Un client du magasin a été écrasé alors que la voiture a terminé sa course dans un véhicule où des clients attendaient visiblement des proches, sans oublier, au passage, d’accrocher plusieurs autres voitures.

Au final, le piéton renversé s’en sort avec quelques blessures mais les dégâts sont assez importants. Négligence ou pas, la situation peut porter à sourire mais le résultat aurait pu être bien plus grave tant pour le conducteur en herbe que pour les personnes percutées dans l’aventure.

Si tout le monde s’en sort presque sain et sauf, la situation pose question… au niveau des assurances. Qui doit payer ? La grand-mère ? L’enfant ? Les parents de l’enfant ? "Que la personne qui a été heurtée soit un visiteur du Décathlon ou pas, c’est l’assureur du véhicule qui va assurer la charge de l’indemnisation des victimes et des tiers", explique Wauthier Robyns, porte-parole d’Assuralia.

Quant à l’enfant, il ne risque rien et l’assurance familiale pourrait même entrer en ligne de compte. "C’est un régime spécial qui a été mis en place lorsque quelqu’un qui n’a pas l’âge de conduire se met au volant et qu’il le fait à l’insu du détenteur du véhicule. Si ces deux conditions sont respectées, l’assurance familiale des parents devrait couvrir les frais. Encore faut-il que les parents en aient une car contrairement à l’assurance-automobile, elle n’est pas obligatoire."

Ce qui est certain, c’est que la prochaine fois qu’elle fera des courses avec son petit-fils, la grand-mère du garçon de 9 ans ne le laissera plus seul dans sa voiture !