S'est-il suicidé ? Est-il mort ? Où est-il en cavale ? 10 ans après, toutes ces questions restent sans réponse. Mais ce lundi, BFMTV diffusait en trois épisodes sa série documentaire Xavier Dupont de Ligonnès, et s'il était en vie ? consacré au principal suspect du drame qui a causé la mort de 5 membres de sa famille. 

La première partie de la série a notamment évoqué cette photo prise au stand de tir, comme nous vous le relations ce lundi. Un témoin a aussi évoqué un repas de famille où Xavier Dupont de Ligonnès aurait posé de nombreuses questions à son neveu, qui est chasseur, notamment sur la manière de se débarrasser d'un gibier spécial qui correspond à la taille et au volume d'un corps humain, un sanglier. "Sa sœur me disait : c'est bizarre, pourquoi ils parlent de ça ? Ils n'ont parlé que de cela pendant tout le dîner. En donnant des techniques pour désosser, etc. Un truc de dingue !", explique une amie de la sœur de Xavier Dupont de Ligonnès à BFMTV.


La série revient également sur le fait qu'il souffrait de problèmes d'argent, que sa maîtresse lui avait envoyé les huissiers ou encore que sa femme, Agnès, le trompait avec l'un de ses meilleurs amis. 

Enfin, un ex-enquêteur est revenu sur une histoire qui accréditerait la théorie selon laquelle XDDL serait toujours en vie. Le 26 avril 2011, soit 10 jours après le début de sa cavale, un automobiliste prend en charge un auto-stoppeur, dont la ressemblance avec le père de famille est troublante, dans une station-service. "Le conducteur ne prête pas attention mais le passager oui. Il lui dit : " Mais tu ne l'as pas reconnu ? C'est le gars qui est recherché par toutes les polices de France", commente Alain Vasquez, ancien enquêteur de la brigade criminelle.

Les deux témoins vont alors en parler à la police qui va rapidement interroger le personnel en service ce soir-là. "La fille répond : Oui, il est venu me demander un café, se souvient Alain Vasquez avant d'ajouter que la fille en question a précisé un détail étonnant : "Elle explique qu'il lui manque une dent sur le côté droit, une molaire et quand il lui a souri, elle a vu qu'il y avait un trou à la dentition. Cet élément n'a jamais été rapporté par les médias, ni par quiconque. C'est troublant."