Lundi, comme nous vous l'annoncions, une femme de chambre a été tuée par un individu dans un motel à Ruisbroek alors qu'il s'était évadé d’un établissement psychiatrique situé à Marseille. Même si les circonstances de son arrivée en Belgique semblent encore assez floues, il semblerait que l'homme se serait arrêté sur le parking de l'autoroute E19 à Ruisbroek et aurait pris une chambre pour la nuit au motel.

Cette personne entendait des voix, dont celle du diable, qui lui aurait ordonné de tuer la femme, selon des informations de HLN parues mardi. Xhuljeta travaillait dans le motel depuis 5 ans et a été tuée suite à un coup donné avec un extincteur par l'homme qui se baladait nu dans les couloirs. 

Ce mercredi de nouvelles informations concernant la victime filtrent à nouveau comme le rapportent nos confrères du Nieuwsblad qui ont relayé une interview de l'oncle de Xhuljeta, la victime, parue dans la presse albanaise. “C’est un nouveau drame qui touche notre famille”, déclare Trifon Capuni. “Les parents de Xhuljeta ont été assassinés en 2002 ici dans notre ville par un jeune homme. Ils ont été abattus. Une des sœurs de Xhuljeta a été blessée dans la fusillade, mais les enfants ont survécu en se cachant sous le lit.”

Suite à ce drame, la famille avait décidé de fuir l'Albanie pour se réfugier en Grèce puis en Belgique. "Cette nouvelle souffrance nous attriste beaucoup”, termine l’oncle.

Hilaire P., le suspect de cet assassinat, comparaît aujourd’hui devant le juge d’instruction.