Monde Une clé USB est au cœur de l'enquête.

Une clé USB de Mickaël Harpon, le tueur de la préfecture de police de Paris, a été retrouvée par les enquêteurs. Selon Le Parisien, pas moins de 160 enquêteurs sont mobilisés afin d'en analyser ses milliers de données . Celle-ci contiendrait en effet des vidéos de propagande de Daech et des informations personnelles sur des policiers.

En parallèle, l'enquête judiciaire se poursuit pour déterminer comment cet agent administratif a pu basculer dans l'islamisme radical.