Le salaire du président de la République sera aligné sur celui du 1er ministre


PARIS Le traitement du chef de l'Etat Nicolas Sarkozy va être porté à près de 19.000 euros bruts mensuels contre environ 6.000 euros nets. Le traitement du chef de l'Etat va être porté mardi à près de 19.000 euros bruts mensuels contre environ 6.000 euros nets actuellement, par la voie d'un amendement gouvernemental au projet de budget 2008 alignant ce traitement sur celui du Premier ministre.

L'amendement du gouvernement, adopté en commission et qui devait être débattu dans l'après-midi dans le cadre de l'examen des crédits "Pouvoirs publics", prévoit "d'aligner les modalités de rémunération du président de la République sur celles du Premier ministre".

Interrogé par l'AFP, le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement Roger Karoutchi a évoqué la somme de 19.000 euros par mois. "Il s'agit d'un traitement exclusif de toutes pensions, retraites, primes", a précisé M. Karoutchi dans les couloirs de l'Assemblée.

Matignon a indiqué que le Premier ministre touche une indemnité de 14.518,95 euros bruts mensuels (un peu plus s'il est fonctionnaire), plus 4.171,75 euros (soit 18.690,7 euros), le montant annuel étant calculé sur la base de 12 mois (224.288,4 euros). Auteur d'un livre sur "L'argent caché de l'Elysée", le député apparenté PS René Dosière estime que le chef de l'Etat touche actuellement environ 6.000 euros nets mensuels. Avant l'amendement, la "dotation du chef de l'Etat" prévue dans le budget 2008 était de 101.125 euros.