Gaza : guerre des SMS

Nawal Bensalem

Des messages au contenu qui sent la campagne électorale circulent. PS et CDH lancent l'offensive

BRUXELLES Les élections régionales du 7 juin 2009 approchent et les partis politiques ne perdent pas de temps pour lancer leur campagne.

Difficile de ne pas percevoir cette pression qui monte à cinq mois des élections. "Tout est bon pour obtenir des voix", chuchoteront certains en lisant les SMS qui circulent actuellement et dont nous avons eu vent. Des messages ciblés visiblement principalement à destination des allochtones de Bruxelles.

En voici deux au contenu qui sent bien la campagne électorale et qui nous sont parvenus ce mercredi.

"Si vous souhaitez accueillir les enfants blessés de Palestine ou leurs familles. Inscrivez-vous par mail : lefrancq@milquet.belgium.be ou renseignez-vous auprès de Madame Lefrancq au 0476/66 66 63."

Madame Lefrancq qui n'est autre qu'une collaboratrice du cabinet de Joëlle Milquet, la présidente du CDH.

Précisons ici qu'hier soir, six enfants blessés de Gaza sont arrivés par avion à Bruxelles, accompagnés chacun d'un proche. Au ministère des Affaires étrangères, on nous indiquait ce mercredi qu'ils seraient pris en charge par des hôpitaux bruxellois et que leurs proches pourraient être logés chez des volontaires mais selon des conditions bien définies. Du côté du PS, c'est un SMS qui est envoyé.

"GAZA : le PS solidaire des Palestiniens, aujourd'hui comme hier ! Stop aux campagnes d'intoxication ! En 2002 déjà, c'est le PS bruxellois qui a obtenu la suspension de l'accord de coopération avec l'État d'Israël, contre l'avis du MR qui en a demandé la reprise en 2006 - sans succès bien sûr ! Grâce au PS, le gouvernement belge vient de prendre les premières mesures concrètes pour aider la Palestine. Continuez à soutenir le PS pour faire pression sur les autorités internationales et faire cesser le massacre !"

Qu'en pense le MR ? Nous avons posé la question au député fédéral Denis Ducarme : "Faire son gras électoral auprès d'une communauté en mettant en valeur ce qu'on a fait, très bien, mais pas au détriment d'un autre parti. Quant au SMS sur les enfants, j'interpelle Joëlle Milquet à ce sujet, les limites étant dépassées ici", estime le député libéral.



© La Dernière Heure 2009

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be