Viande de cheval: du minerai sur eBay

Nicolas Capart

Bon appétit...

BRUXELLES Si, à la lecture du mot "minerai", nombreux songeront d'emblée à leurs souvenirs enfouis de spéléologie, à ArcelorMittal et la sidérurgie ou à la collection de cailloux précieux de leur tonton Eddy, la réalité est tout autre ici... Car c'est ainsi que l'on nomme aussi les déchets animaux qui font office de viande dans nos plat préparés.

"Des bouts de machin, de gras notamment, catégoriquement de la m***. Il y a quarante ans, cette matière allait à l’équarrissage pour être brûlée. Les industriels n’osaient même pas en faire de la bouffe pour chat" expliquait récemment Constantin Sollogoub - ancien vétérinaire enrôlé par l’Etat français pour faire des inspections - à la rédaction de Rue89. Ce minerai de "viande", utilisé donc dans nos lasagnes, nos moussakas et autres mets ragoûtants surgelés, n'est autre qu'un amas de déchets. Purement et simplement broyé et aggloméré.

Une vérité qui depuis peu fait l'objet d'une page explicative sur Wikipédia où l'on décrit la chose en ces termes: "un mélange de déchets à base de muscles, d’os et de collagène". A ce stade, à moins d'être champion local d'ingurgitation de fricadelles sauce brazil, vos papilles gustatives désormais suicidaires auraient tendance à s'insurger... Mais tout cela est légal, en vertu de la spécification technique B1-12-03 du 28 janvier 2003 applicable aux viandes hachées qui confirme: on peut recourir au minerai dans la viande hachée qui provient "des muscles striés" (contenant davantage de nerfs et de vaisseaux sanguins) et "des affranchis" (comprenant les tissus graisseux).

En gros, une fois tous les beaux morceaux récupérés (entrecôte, faux-filet, etc.), le reste des carcasses - ou chutes non commercialisables - est envoyé à l'abattoir et devient un bloc d'une dizaine de kilos vendu par après aux industriels pour en faire des boulettes de viande, des raviolis, des lasagnes, ou du hachis parmentier. Cela peut représenter jusqu'à 15% de la masse totale de l’animal. "Quand le minerai est haché il devient un magma prêt à entrer dans les plats préparés. On ne peut plus savoir ce que c’est qu’avec des tests poussés. La mixture peut contenir de l’âne et du mulet, personne ne s’en rendra compte..." ajoute encore l'expert Sollogoub. Concluant en disant qu'on peut même parfois trouver des particules de porc dans des produits dits halal...

Des constats pour le moins dissuasifs et une actualité nauséeuse qui ont inspiré quelques plaisantins britanniques. Tous les produits suspectés de contenir de la viande de cheval ont été retirés des étals européens. Devenus collector, ils s'arrachent sur le net à prix d'or. Vous pouvez donc vous procurer certaines de ces "éditions limitées" moyennant 70 livres (81€) sur eBay.

Sur ce, bon appétit...

© La Dernière Heure 2013

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be