Inceste et pédophilie sur quatre générations

Les quarante adultes et enfants de la même famille partageaient les mêmes lits

Cayrol Raphaël
Inceste et pédophilie sur quatre générations

L’Australie découvre avec horreur les mœurs dépravées d’une famille qui vivait recluse dans deux caravanes au sud-ouest de Sydney.

L’affaire remonte à juillet 2012, mais des documents publiés par la Children’s Court of New South Wales, qui juge les crimes commis par des enfants âgés entre 10 et 18 ans, viennent d’en décrire l’horreur.

Tim et sa sœur June, les grands-parents, s’étaient mariés en 1966 en Nouvelle-Zélande avant d’émigrer en Australie. En tout, l’inceste s’étale sur quatre générations. Ce sont des citoyens qui ont prévenu les services sociaux lorsqu’ils ont compris que des enfants vivant dans les collines n’étaient pas scolarisés.

Lorsque la police a trouvé les habitations de fortune, 40 adultes et enfants vivaient sans eau, ni toilettes, ni égout. Un kangourou dormait sur le lit d’un des enfants. Les enfants, timides, n’étaient pas lavés et évitaient le contact. Ils ignoraient comment se brosser les dents et comment utiliser du papier toilette. La plupart étaient même incapables de tenir un discours cohérent.

Les tests ADN ont démontré leurs problèmes mentaux et leur apparence difforme : leurs parents sont de la même famille. Les jeunes enfants avaient des relations sexuelles les uns avec les autres. Seule la plus jeune fille, âgée de 5 ans, avait des parents de familles différentes.

Les cinq groupes de familles proviennent des sœurs Rhonda (47), Martha (33), Betty (46) et deux filles de Betty, qui avaient chacune eu des enfants avec des membres de leur famille. Betty, qui a eu 13 enfants dont certains avec son père, dormait chaque nuit avec son frère Charlie.

Les faits d’inceste sont répartis sur 6 pages dans les documents de la justice. La petite Kimberly (13) a eu des contacts sexuels avec son oncle Dwayne (21), alors que sa tante Carmen (8) regardait. Les sœurs Ruth (7) et Nadia (9) avaient eu des relations sexuelles avec leurs frères Albert (15), Jed (14) et Karl (12).

Les 12 derniers enfants ont finalement été retirés de leur taudis le 18 juillet 2012.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be