Egypte: le 3e procès du président destitué Morsi ajourné

La cour a ajourné le procès pour permettre au syndicat des avocats de désigner de nouveaux avocats pour défendre M. Morsi.

AFP
Egypte: le 3e procès du président destitué Morsi ajourné
©AP

Le procès intenté pour "espionnage" en vue de mener des "actions terroristes" au président islamiste égyptien Mohamed Morsi, destitué par l'armée, a été ajourné dimanche au 23 février après le retrait des avocats de la défense.

A l'ouverture de l'audience au Caire, le président déchu a évoqué une "farce" et ses avocats se sont retirés, dénonçant la présence de parois insonorisées autour du box de l'accusé.

La cour a ajourné le procès au 23 février pour permettre au syndicat des avocats de désigner de nouveaux avocats pour défendre M. Morsi, qui est également poursuivi dans trois autres affaires.

Au côté de M. Morsi, premier chef de l'Etat élu démocratiquement en Egypte, figurent 35 co-accusés, dont des dirigeants de sa confrérie des Frères musulmans, qui a remporté toutes les élections après la chute du régime de Hosni Moubarak début 2011. Ils encourent la peine de mort.

Vingt accusés ont comparu dimanche, dont le Guide suprême des Frères musulmans, Mohamed Badie, et son adjoint, Khairat al-Chater. M. Morsi était installé dans un box distinct, avec l'un de ses anciens conseillers.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be