Un homme reconnu coupable de "porno vengeur"

Kevin Christopher Bollaert, 28 ans, a écopé de 24 ans de prison.

belga
Un homme reconnu coupable de "porno vengeur"
©Photonews

Kevin Christopher Bollaert, 28 ans, a écopé de 24 ans de prison.

Un Américain a été reconnu coupable lundi de recel d'identité et vol de données pour alimenter un site internet de "porno vengeur" contenant plus de 10.000 photos à caractère pornographique, et risque jusqu'à 24 ans de prison.

Kevin Christopher Bollaert, 28 ans, avait plaidé non coupable de 31 chefs d'accusations pour entente illicite, vol d'identité, extorsion de fonds. M. Bollaert était accusé d'avoir créé le site internet ugotposted.com en décembre 2012, permettant d'afficher des photos dénudées sans l'autorisation des personnes y figurant. Ce site "a fait de l'humiliation publique et de la trahison une marchandise ayant le potentiel de dévaster des vies", avait déclaré la ministre de la Justice de Californie Kamala Harris à propos de l'affaire. Ces photos ont été généralement obtenues de manière consentante lors d'une relation amoureuse mais ensuite divulguées sur la toile sans permission, dans le but de se venger d'une déception sentimentale, ce qui relève de la "cyber-vengeance". Elles étaient aussi parfois piratées ou volées. 

Contrairement à d'autres sites de porno vengeur où les photos sont anonymes, ugotposted.com demandait le nom complet du sujet des photos, sa localisation, son âge et le lien vers son profil sur le réseau social Facebook. M. Bollaert avait créé un second site internet, changemyreputation.com, utilisé pour extorquer de l'argent aux personnes qui avaient été victimes de cyber-vengeance sur ugotposted. Il proposait alors de retirer les photos incriminées sur ugotposted.com pour un tarif allant jusqu'à 350 dollars, un procédé qui lui aurait rapporté des dizaines de milliers de dollars.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be