Affaire Valbuena: Benzema est rentré à Madrid

Il a été placé sous contrôle judiciaire avec l'interdiction "d'entrer en contact de quelque façon que ce soit" avec Mathieu Valbuena "et les autres mis en examen".

AFP
Affaire Valbuena: Benzema est rentré à Madrid
©Photonews

Selon les médias espagnols, Benzema s'est entretenu avec son président Florentino Perez.

L'attaquant français du Real Madrid Karim Benzema, mis en examen en France pour tentative de chantage à la "sex-tape" contre son coéquipier en équipe de France, Mathieu Valbuena, est rentré à Madrid et s'est entraîné seul, a annoncé jeudi soir son club.

"Karim Benzema s'est entrainé à la Ciudad Real Madrid, où il a effectué une séance en solitaire cet après-midi" a annoncé en soirée le club sur son site internet officiel. Au programme, footing et exercices avec et sans ballon. L'attaquant touché aux ischios-jambiers, suit le processus de récupération, a précisé le Real.

Benzema, après 24 heures de garde à vue au siège de la police judiciaire de Versailles, a été mis en examen jeudi pour "complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un délit puni d'au moins cinq ans d'emprisonnement", en l'espèce le chantage. Il a été placé sous contrôle judiciaire avec l'interdiction "d'entrer en contact de quelque façon que ce soit" avec Mathieu Valbuena "et les autres mis en examen", selon le parquet de Versailles.

Benzema "n'a pris aucune part" dans un chantage contre Valbuena, selon son avocat

L'attaquant international français Karim Benzema n'a pris "aucune part" dans l'affaire de chantage présumé à la "sex-tape" contre son coéquipier chez les Bleus Mathieu Valbuena, pour laquelle il a été placé mercredi en garde à vue, a affirmé à l'AFP son avocat.

L'attaquant français du Real Madrid, gardé à vue à la police judiciaire de Versailles, entend "mettre un terme au plus tôt à la polémique née de cette affaire dans laquelle il n'a pris aucune part", a déclaré Me Sylvain Cormier.

"A l'évocation de son nom par la presse, Karim Benzema a immédiatement fait savoir au juge d'instruction" qu'il se tenait "à la disposition des enquêteurs", a poursuivi son conseil. "C'est donc naturellement qu'il a répondu à la convocation de ces derniers."

"Il est là pour répondre naturellement à leurs questions", a dit ensuite l'avocat à la presse devant l'hôtel de police de Versailles, refusant toutefois de préciser "comment ça s'est passé et comment ça se passera".

"Karim Benzema n'a absolument rien à se reprocher", il "est heureux, même satisfait, de pouvoir finalement mettre fin à cette pénible polémique", a ajouté Me Cormier.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be