Les kamikazes du stade de France voulaient se faire exploser en tribunes et en plein match

Nos confrères de L'Equipe l'annoncent dans leur édition de ce dimanche: les trois kamikazes du Stade de France avaient pour plan A de se faire exploser pendant la rencontre dans les tribunes du stade afin d'imposer des images d'horreur à des millions de téléspectateurs.

Rédaction en ligne
Les kamikazes du stade de France voulaient se faire exploser en tribunes et en plein match
©Reporters

Nos confrères de L'Equipe l'annoncent dans leur édition de ce dimanche: les trois kamikazes du Stade de France avaient pour plan A de se faire exploser pendant la rencontre dans les tribunes du stade afin d'imposer des images d'horreur à des millions de téléspectateurs.

Le bilan des trois explosions du Stade de France est le moins lourd des attentats de Paris: une seule victime décédée et quinze blessés graves. Mais il aurait pu être bien plus grave que celui du Bataclan… Pour cause, les kamikazes ont tenté de rentrer dans le stade alors que le match avait débuté depuis quelques minutes, écrivent nos confrères de L'Equipe. L'un s'est présenté dans le secteur Est et l'autre dans le secteur Nord du stade. Mais les deux hommes n'avaient pas de billet et se sont vu refuser l'accès au stade de manière ferme par les agents de sécurité. Et s'ils avaient eu un billet ? Ils auraient été fouillés tôt ou tard et auraient alors pu se faire exploser aux côtés des stadiers.

Visiblement, les deux kamikazes refoulés avaient prévu qu'il serait difficile de gagner les tribunes de la rencontre et leur plan B fut vite actionné: se faire exploser aux abords du stade pour créer la panique malgré tout. Mais selon L'Equipe, le plan A était donc le plus atroce de cette soirée sanglante: en tribunes, les kamikazes auraient fait bien plus de victimes. Pis, ils auraient imposé aux téléspectateurs du monde entier des images d'horreur. Enfin, le quotidien français pense que le troisième kamikaze qui n'a jamais tenté d'entrer dans le stade aurait profité du mouvement de panique pour faire à son tour un maximum de victimes…

Un scénario qui fait froid dans le dos !


Les kamikazes "ont voulu pénétrer" au Stade de France d'après le ministre Thierry Braillard

Les kamikazes, qui se sont fait sauter vendredi soir autour du Stade de France dans la banlieue parisienne pendant le match de football France-Allemagne, ont "voulu pénétrer dans l'enceinte", a annoncé dimanche Thierry Braillard, secrétaire d'Etat français aux sports.

"Ils ont voulu pénétrer dans l'enceinte mais ils n'ont pas pu", a indiqué M. Braillard sur la chaîne de télévision France 2, sans préciser combien de kamikazes avaient tenté d'entrer dans le stade.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be