Avant Notre-Dame de Paris, d'autres édifices ont été détruits par les flammes

La cathédrale de Reims et de Nantes ont elles aussi été en proie aux flammes aux XXème et XXIème siècles.

A.M

La cathédrale de Reims et de Nantes ont elles aussi été en proie aux flammes aux XXème et XXIème siècles.


Avant le drame de la cathédrale de Notre-Dame de Paris, d’autres édifices religieux n'ont pas été épargnés par les flammes. L’un des cas les plus marquants est celui de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes. Le 28 janvier 1972, un important incendie se déclare dans le bâtiment. Comme à Paris, la charpente de la toiture prend feu en premier. Elle s’effondre, emportant avec elle la charpente. Et comme pour Notre-Dame, la cathédrale était en rénovation au moment du drame. Un chalumeau resté allumé était à l’origine de l’incendie. Les travaux de rénovation se sont achevés au bout de 13 ans, mais la cathédrale avait rouvert au culte en 1975.

Le sort s’acharne décidément sur Nantes. En 2015, la toiture de la basilique Saint Donatien s’embrase alors que se déroulent des travaux d’entretien. La cause ? Une opération de soudure qui a mal tourné. Le chantier de rénovation a débuté début 2018. Il devrait se terminer en 2021.

En 1914, la cathédrale de Reims est bombardée par les forces allemandes. L’éclat des obus provoque un grand incendie. La chaleur des flammes fait fondre les 400 tonnes de feuilles de plomb qui recouvrent la toiture. Les échafaudages autour du bâtiment s'effondrent par la suite. C'est l'embrasement. Un comité franco-américain décidera plus tard de mettre en place un fond pour restaurer la cathédrale en débloquant en 1924 cinq millions de dollars. L'édifice sera reconstruit à l'identique. Pour ne pas connaître un nouvel incendie, le clocher est désormais composé de ciment armé et non plus d'une structure en bois. 

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be