Le PDG de Pfizer: "Il y aura probablement un variant qui va résister au vaccin"

Albert Bourla, PDG de Pfizer, a reconnu que les variants étaient une vraie menace contre l'efficacité du vaccin. Mais selon lui, il n'y a pas de quoi s'inquiéter.

J.Co.
Le PDG de Pfizer: "Il y aura probablement un variant qui va résister au vaccin"
©BELGA

Les dernières études le montrent, l'efficacité des vaccins diminue face au variant Delta. Selon une étude américaine publiée en début de semaine, l'efficacité du vaccin Pfizer tombe à 66% contre 91% à l'origine. Une efficacité qui reste tout de même élevée puisque la réduction des infections reste de deux tiers.

Voir émerger un variant qui résisterait à tous les vaccins est en tout cas bien réel. Pour le patron de Pfizer, c'est même fort probable. "Chaque fois qu'un variant apparaît quelque part dans le monde, nos scientifiques le surveillent", a précisé Albert Bourla auprès de Fox News. "Ils font des recherches pour savoir si le variant peut échapper à la protection de notre vaccin. Pour le moment, nous n'en avons identifié aucun, mais nous pensons qu'un jour, l'un de ces variants va émerger."

Bourla précise que Pfizer se tient prêt au cas où cette possibilité arriverait. Selon lui, un nouveau vaccin adapté à ce variant pourra être développé en 95 jours.

Cela n'étonne d'ailleurs pas Steven Van Gucht, dans des propos relayés par Het Nieuwsblad. Selon le virologue de Sciensano, il est acquis qu'un nouveau variant prendra la place du Delta. "C'est une certitude, c'est le cours normal des choses", insiste-t-il. Tout en soulignant qu'un scénario catastrophe est à exclure. "Un tel virus atteint un jour son plafond. Un peu comme un athlète au saut en hauteur aux Jeux Olympiques. Au meilleur de sa forme, il ne peut pas tellement s'améliorer. On parle seulement de quelques centimètres. Avec le variant delta, c'est la même chose: le coronavirus est déjà au sommet de ce qu'il peut faire".

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be