Coronavirus: des milliers d'Allemands protestent contre le mouvement anti-vaccination, l'Horeca néerlandais ouvre une journée pour protester contre sa fermeture prolongée

Les dernières évolutions du coronavirus dans le monde.

DPA/AFP
Coronavirus: des milliers d'Allemands protestent contre le mouvement anti-vaccination, l'Horeca néerlandais ouvre une journée pour protester contre sa fermeture prolongée
©AFP

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Europe

L'Horeca ouvert une journée aux Pays-Bas pour protester contre sa fermeture prolongée

Des cafés et restaurants ont ouvert leurs portes samedi aux Pays-Bas pour protester contre leur fermeture prolongée alors que des assouplissements dans d'autres secteurs ont été annoncés la veille par le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte. Dans plusieurs villes, les autorités locales soutenaient l'initiative.

A Breda, la branche locale de l'association professionnelle Koninklijke Horeca Nederland (KHN) a toutefois appelé la population à ne pas participer à cette journée de protestation. "La pression liée aux problèmes financiers et psychologiques exercée sur les entrepreneurs ne va pas disparaître en ouvrant une journée", a ainsi estimé Johan de Vos du KHN Breda.

Le Premier ministre néerlandais a annoncé vendredi soir l'assouplissement de certaines restrictions anti-covid19, parmi les plus contraignantes d'Europe, en autorisant les commerces, salles de sport, coiffeurs et sex-shop à rouvrir. Les bars, restaurants, cafés et les établissements culturels doivent pour leur part rester fermés jusqu'au 25 janvier au moins.

Italie

Des moments de tensions avec la police et quelques légères échauffourées ont été enregistrés samedi après-midi lors d'une manifestation des anti-vaccins et anti-pass vaccinal dans le centre de Rome, a constaté l'AFP. Un millier de personnes environ s'étaient rassemblées pour un sit-in, autorisé par la police, sur la place de Saint-Jean de Latran quand un petit groupe de manifestants a voulu partir en cortège, non autorisé, vers le centre historique, se faisant bloquer par des véhicules des forces de l'ordre et policiers en tenue anti-émeute.

Plusieurs autres manifestations ont par ailleurs eu lieu en Italie pour dénoncer le pass vaccinal ainsi que la récente obligation de vaccination pour toutes les personnes âgées de plus de 50 ans.

Le gouvernement italien, confronté à un rebond des contagions dû au variant Omicron, avait décidé fin décembre d'exiger à partir du 10 janvier le pass vaccinal dans les transports, les hôtels, les terrasses de restaurants, les foires et congrès ainsi que les piscines et salles de gym.

Jusqu'au 10 janvier, pour prendre le train et l'avion, il suffisait d'être en possession d'un pass sanitaire "de base", qui pouvait être obtenu grâce à la vaccination mais aussi avec un test négatif.

La pass vaccinal, baptisé en Italie "pass sanitaire renforcé", s'obtient seulement avec un cycle vaccinal complet ou après guérison du Covid.

Il y a dix jours, le gouvernement a également décidé d'instaurer l'obligation vaccinale pour toutes les personnes âgées de plus de 50 ans, sauf pour celles récemment guéries.

Premier pays européen durement touché par la pandémie, l'Italie a enregistré plus de 140.000 morts depuis début 2020.

France: des pass désactivés, des opposants dans la rue

"Djokovic résistant", "Liberté", "Non au vaccin": des opposants au pass sanitaire, qui va devenir un pass vaccinal, ont manifesté samedi en France, le jour-même où de nombreuses désactivations devaient avoir lieu faute de rappel de vaccin anti-Covid.

Quelques heures avant ces défilés, les députés ont adopté dans la nuit le projet de loi controversé transformant le pass sanitaire en pass vaccinal en deuxième lecture. Les débats ont repris au Sénat, avant un ultime vote de l'Assemblée nationale dimanche après-midi.

Faute de rappel anti-Covid, des dizaines de milliers de pass sanitaires devaient être désactivés samedi, date-butoir fixée en novembre.

Allemagne: des milliers de personnes protestent contre le mouvement anti-vaccination

Des milliers de personnes à travers l'Allemagne se sont rassemblées samedi pour protester contre les négationnistes du Covid-19, tandis que des milliers d'autres ont défilé pour s'opposer aux mesures sanitaires mises en place par les autorités du pays pour endiguer la propagation du coronavirus. Ils étaient plus d'un millier à Hambourg à défiler contre les théoriciens du complot sous la bannière "Solidarité et ouverture d'esprit au lieu d'idéologies conspirationnistes".

Le rassemblement était initialement prévu comme une contre-manifestation à une mobilisation de militants anti-vaccination pour laquelle quelque 15.000 participants étaient attendus. Mais la mobilisation anti-vax a été interdite par la police, jeudi, en raison de l'expansion rapide du variant Omicron sur le territoire allemand. Des milliers de personnes opposées aux mesures sanitaires ont toutefois ignoré l'interdiction de manifester et se sont tout de même rassemblées samedi devant le musée Kunsthalle de Hambourg.

D'après la police, 3.000 personnes étaient présentes, la plupart d'entre elles ne portaient pas de masque. Des échauffourées ont par ailleurs éclaté.

Un tribunal administratif avait rejeté un appel en référé de l'organisateur visant à faire annuler l'interdiction de manifester.

À Fribourg-en-Brisgau, dans l'État du Bade-Wurtemberg, environ 2.500 personnes, selon la police, se sont rassemblées pour protester contre les idéologies conspirationnistes et la tendance à minimiser la pandémie de coronavirus. Dans une autre partie de la ville, 6.000 activistes anti-mesures sanitaires ont également battu le pavé pour faire entendre leur voix.

Asie

Plus besoin d'un test PCR négatif pour utiliser les transports en commun en Turquie

En Turquie, les personnes, y compris celles qui ne sont pas vaccinées, ne sont plus tenues de passer un test PCR avant d'utiliser les transports publics ou de se rendre à un concert, au cinéma ou encore au théâtre, rapporte samedi l'agence de presse nationale Anadolu. Les employés, tant du secteur public que privé, ainsi que le personnel scolaire ne doivent par ailleurs plus montrer patte blanche pour aller travailler, a ajouté Anadolu, citant un arrêté du ministère de l'Intérieur.

Plus aucun test PCR n'est par ailleurs exigé pour prendre un vol intérieur, a indiqué sur Twitter, le PDG de Turkish Airlines, Bilal Eksi.

La vaccination n'est pas obligatoire en Turquie.

Le pays de quelque 83 millions d'habitants a enregistré vendredi près de 68.000 nouvelles contaminations par le coronavirus et 167 décès liés au Covid-19, selon les derniers chiffres officiels.

Chine: un cas d'Omicron détecté à Pékin, à trois semaines des JO

Un cas d'Omicron a été détecté à Pékin, ont annoncé samedi les autorités de la capitale chinoise où doivent s'ouvrir le 4 février les Jeux olympiques d'hiver, alors que le pays lutte contre plusieurs foyers du variant hautement contagieux du coronavirus.

Cette annonce intervient après que Zhuhai, ville côtière de 2,4 millions d'habitants du sud-est du pays, près de Macao, a imposé des restrictions de déplacements, suite à la découverte de sept cas de contamination par le variant Omicron.

Des millions de Chinois ont reçu l'ordre de rester chez eux ces dernières semaines, des dizaines de vols intérieurs ont été annulés et des usines entières fermées, les autorités cherchant à juguler l'épidémie à l'approche des JO.

Un cas de transmission locale d'Omicron a été découvert dans le quartier Haidian de la capitale chinoise, où se trouvent de nombreux sièges d'entreprises technologiques, a déclaré un responsable de la ville, Pang Xinghuo, lors d'une conférence de presse, ce qui constitue une rare brèche dans les défenses très strictes de Pékin contre le Covid-19.

Les autorités testent les autres occupants du complexe résidentiel et de l'immeuble de bureaux, et ont restreint l'accès à 17 lieux liés à la personne infectée, a précisé M. Pang.

Pékin est fermée depuis longtemps aux personnes originaires des régions du pays où des cas ont été signalés et demande à tous les arrivants de fournir des tests de Covid-19 récents.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be