Les troupes russes ont-elle réellement quitté la frontière ukrainienne? "Les services de renseignement ne peuvent pas le confirmer"

La ministre de la Défense Ludivine Dedonder n'a pas confirmé mercredi matin le retrait annoncé des troupes russes massées à la frontière ukrainienne.

Belga
Les troupes russes ont-elle réellement quitté la frontière ukrainienne? "Les services de renseignement ne peuvent pas le confirmer"
©BELGA

Mardi, Moscou avait annoncé un retrait "partiel" de ses soldats déployés depuis des semaines, un signe de détente après deux mois de craintes quant à une invasion imminente de son voisin sur fond de crise russo-occidentale. Européens et Américains attendent encore des preuves d'un retrait militaire russe, tout en se disant prudemment optimistes. La Russie n'a pas précisé l'ampleur ni le calendrier de ce retrait.

Mercredi matin sur LN24 et Bel RTL, la ministre belge de la Défense a répété la ligne occidentale, indiquant qu'elle ne pouvait pas confirmer à ce stade ce retrait russe. "Aujourd'hui, nous ne pouvons pas confirmer ce retrait. J'espère que ce sera cela, mais les services de renseignement ne peuvent pas confirmer ce retrait." Selon elle, les satellites américains n'ont rien vu à ce stade. "On espère qu'il y a cette désescalade. Jusqu'ici les Russes n'avaient pris aucune mesure pour désamorcer la situation, que du contraire. Si c'est le cas (la désescalade), tant mieux. C'est ce que nous prônons."

Ludivine Dedonder a ajouté que la Belgique se tenait prête pour affréter des moyens militaires maritimes et aériens le cas échéant. "En cas de déploiement de l'Otan, cela se ferait à l'intérieur de ses frontières dans le but de protéger les alliés. Il n'y aura de toute façon pas d'intervention en Ukraine. On a quelques centaines de militaires belges qui sont prêts à se déployer, au niveau de la composante terre mais aussi de la marine et de la composante air. On espère évidemment ne pas devoir les déployer."

Quelques minutes à peine après ces interviews, la Russie annonçait la fin de manœuvres militaires et le départ de certaines de ses forces de la péninsule ukrainienne annexée de Crimée.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be