Présidentielle en France : Marine Le Pen réduit l'écart avec Macron, Zemmour en chute libre selon les derniers sondages

La candidate du Rassemblement National semble bien partie pour affronter Emmanuel Macron au deuxième tour de l'élection présidentielle.

Présidentielle en France : Marine Le Pen réduit l'écart avec Macron, Zemmour en chute libre selon les derniers sondages
©AFP

Candidate pour la troisième fois à l'élection présidentielle, Marine Le Pen pourrait passer le premier tour pour la deuxième fois consécutive à en croire les derniers sondages.

En effet, selon le baromètre quotidien OpinionWay-Kéa Partners, la femme politique de 53 ans aurait franchi la barre des 20% des intentions de vote, lui permettant de réduire l'écart avec Emmanuel Macron, archi-favori à sa propre succession. Le président sortant reste cependant devant avec 28% mais l'étau se resserre avec sa rivale de 2017. Au second tour, les sondages le donnent toujours vainqueur avec 56% des votes en sa faveur.

La députée du Pas-de-Calais réalise tout simplement une fin de campagne tonitruante puisqu'elle n'a jamais été en aussi bonne posture depuis novembre. Encore ex-aequo avec Valérie Pécresse (LR) et Eric Zemmour (Reconquête!) en février avec 15%, la fille de Jean-Marie ne cesse de grimper dans les sondages après avoir encore pris trois points depuis vendredi dernier.

Comment expliquer ces bons chiffres ? La candidate du RN réalise de bonnes sorties médiatiques et parvient à toucher les classes populaires mais aussi à reconquérir ses anciens partisans, parfois tentés de se rallier à Eric Zemmour. 66% de ses électeurs de 2017 seraient d'ailleurs prêts à lui refaire confiance.

Zemmour en chute libre

Dans une enquête menée par Ifop-Fiducial pour Paris Match-LCI-Sud Radio, Eric Zemmour semble être en pleine perte de vitesse.

Avec 12% des intentions de vote, le candidat d'extrême droite a de nouveau perdu des points dans les enquêtes menées dans l'Hexagone. Ses dernières déclarations polémiques lui font perdre du terrain et l'écart avec Marine Le Pen, sa principale rivale, semble de plus en plus se creuser.

Quant à Valérie Pécresse, elle remonte quelque peu dans les sondages pour atteindre les 11%. Une augmentation qui s'explique par le ralliement des électeurs de François Fillon en 2017, mais il lui reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour espérer atteindre le deuxième tour.

Du côté de la gauche, Jean-Luc Mélenchon pointe à 14% après avoir gagné 0,5 point. L'écologiste Yannick Jadot perd des plumes et reste à 5%. Quant à la socialiste Anne Hidalgo, sa campagne vire au cauchemar en ne dépassant pas les 2%.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be