Salah Abdeslam aurait-il refusé de faire exploser sa ceinture par "humanité" ? "En général, ceux qui n’aboutissent pas, c’est plus souvent par peur de la mort"

Il dit ne pas avoir fait exploser sa ceinture "par humanité et non par peur". Alain Grignard, ex-commissaire à l’antiterrorisme, est sceptique. "Mais il y a eu des exemples."

Ponciau Sébastien
Salah Abdeslam aurait-il refusé de faire exploser sa ceinture par "humanité" ? "En général, ceux qui n’aboutissent pas, c’est plus souvent par peur de la mort"
©AFP
Mercredi 18 h 15, c’est la stupéfaction dans la salle d’audience du procès des attentats de Paris. Vient de débuter l’ultime interrogatoire du seul membre encore en vie du commando....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité