Guerre en Ukraine : au moins 12 morts dans des bombardements russes sur Severodonetsk

Au moins 12 personnes ont été tuées et 40 autres blessées jeudi dans des bombardements russes nourris sur la ville de Severodonetsk, dans l'est de l'Ukraine, quasiment encerclée par les forces de Moscou, a annoncé le gouverneur régional.

Les Russes "ont commencé à bombarder dans la matinée le centre régional de manière aléatoire avec des armes lourdes. Les bombardements se poursuivent", a dit sur Telegram Serguiï Gaïdaï.

Selon lui, la plupart des tirs ont touché des immeubles d'habitation et le bilan pourrait s'alourdir vu l'impossibilité d'inspecter les zones bombardées.

Le maire de Severodonetsk, Oleksandre Striouk, avait annoncé le 6 mai que sa ville était "quasiment encerclée" par les militaires russes et les séparatistes prorusses du Donbass, qui essaient de prendre le contrôle total de la région.

Selon lui, 15.000 des 100.000 habitants que comptait cette cité avant la guerre sont encore sur place.

Severodonetsk, l'une des quelques villes d'importance dans cette région encore aux mains des Ukrainiens, ainsi que celle jumelle de Lyssytchank, sont situées à près de 80 km à l'est de Kramatorsk, devenu le centre administratif du Donbass ukrainien depuis que les séparatistes se sont emparés de la partie orientale de ce grand bassin houiller en 2014.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be