Un homme de 26 ans interpellé pour le viol d'une chèvre : "Je préfère les chèvres aux femmes"

Deux hommes ont participé à l'enlèvement d'une pauvre chèvre en France.

Un homme de 26 ans interpellé pour le viol d'une chèvre : "Je préfère les chèvres aux femmes"
©Shutterstock

C'est en Seine-et-Marne que s'est déroulé le kidnapping ainsi que le viol d'une chèvre. Le 11 mai, la propriétaire d'une ferme remarque avec stupeur l'absence de l'une de ses chèvres.

Pour retrouver la trace de son animal domestique, la fermière décide d'analyser les images prises par ses caméras de surveillance. Elle aperçoit alors deux hommes. L'un des deux hommes s'est mis à violer la chèvre, prenant les lèchouilles de l'animal comme un "consentement". Après avoir violé la bête, le zoophile l'a finalement emportée dans sa camionnette.

Grâce aux images de surveillance, la propriétaire de la chèvre réussit à identifier la voiture des voleurs, sur un parking de supermarché. Elle fait ensuite appel à la gendarmerie, qui interpelle les deux hommes.

Face au services de l'ordre, le violeur zoophile a reconnu les faits. Il a même expliqué qu'il "préfère les chèvres aux femmes". L'homme, qui était encore inconnu de la justice, sera jugé en novembre 2022, pour des chefs d’accusation de viol et de sévices graves et actes de cruauté envers un animal domestique, apprivoisé ou captif.

Il risquera jusqu'à trois de prison et une amende de 45.000 euros. Son complice du vol, qui s'est vu proposer de violer l'animal, a refusé catégoriquement.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be