A Pékin, un homme fait fi des règles de quarantaine, 5.000 de ses voisins placés à l'isolement

Un Pékinois n'ayant pas respecté les règles de quarantaine en vigueur pour freiner la propagation du coronavirus en Chine, et qui a ensuite été testé positif au Covid-19, a contraint 5.000 personnes à rester en quarantaine, rapporte lundi le journal local Beijing Ribao.

DPA
A Pékin, un homme fait fi des règles de quarantaine, 5.000 de ses voisins placés à l'isolement
©AP

L'homme, âgé de 42 ans, était censé s'isoler après avoir été en contact avec une personne contaminée par le SARS-Cov-2 dans un centre commercial de la capitale. Le quadragénaire a toutefois fait fi des règles mises en place pour endiguer la propagation du coronavirus et a quitté son domicile à plusieurs reprises.

Cinq jours après le début de ce qui devait être sa période d'isolement, l'homme et son épouse ont été testés positifs. Les autorités sanitaires ont dès lors transféré 258 résidents de leur immeuble d'habitation vers un établissement de quarantaine, tandis que 5.000 personnes de la région ont été obligées de s'isoler chez elles, écrit le journal. La police a ouvert une enquête à l'encontre du contrevenant.

La Chine mène une politique stricte de "zéro-Covid", consistant à isoler les foyers de contamination pour stopper la propagation du virus. Le pays le plus peuplé du globe est actuellement confronté à la pire vague de coronavirus depuis le début de la pandémie, il y a plus de deux ans. La ville de Shanghai en particulier, mais aussi la capitale Pékin et d'autres métropoles chinoises, ont imposé des mesures de confinement à des degrés divers. Plusieurs centaines de millions de personnes sont régulièrement testées dans le pays

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be