#RadioLondres Élections législatives 2022 : Voici pourquoi les médias belges, comme DH.be, pourront dévoiler les résultats des élections législatives avant la France

C'est presque devenu une tradition. Comme pour la présidentielle, où les premiers résultats sont donnés en fin d'après-midi, les médias belges et suisses pourront dévoiler les premiers résultats bien avant la France. On vous explique pourquoi.

Lola Buscemi
Affiches de campagne pour les élections législatives françaises, dont Jean-Luc Mélenchon
©MAXPPP

En France, les médias sont tenus à un embargo strict fixé à 20h. Ils y sont contraints par la loi du 19 juillet 1977. "Aucun résultat d'élection, partiel ou définitif, ne peut être communiqué au public par la voie de la presse ou par tout moyen de communication au public par voie électronique (...) avant la fermeture du dernier bureau de vote" , stipule le code électoral français.

En clair, les médias français ont interdiction de diffuser quoi que ce soit avant 20h. Des premiers résultats pourraient influencer les électeurs avant la fermeture des bureaux de vote. Violer cette règle peut entraîner une amende allant jusqu'à 75.000 euros.

En Belgique et en Suisse, les médias ne sont pas soumis à cette loi. Ils sont donc libres de diffuser ce qu'ils souhaitent et de donner les premières estimations et les premiers résultats bien avant leurs voisins français.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be