Les centres PMS pas satisfaits des annonces de Caroline Désir : "C'est trop court, nous allons maintenir la pression"

La ministre Désir l’a annoncé aux psys, infirmières et assistants sociaux scolaires ce jeudi.

Les centres PMS pas satisfaits des annonces de Caroline Désir : "C'est trop court, nous allons maintenir la pression"
©BELGA
Plusieurs centaines de membres des équipes psycho-médico-sociales qui travaillent dans les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont fait entendre leurs voix dans la capitale, jeudi matin, sous les fenêtres du gouvernement francophone. Ils s'inquiètent de ne plus pouvoir remplir correctement leurs missions ("Les centres PMS bientôt forcés de choisir quels...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité