Des activistes se dénudent dans une église au Texas pour défendre le droit à l'avortement: "Mon corps, mon choix!"

Un comportement qui a été salué par certains fidèles.

Des activistes se dénudent dans une église au Texas pour défendre le droit à l'avortement: "Mon corps, mon choix!"
©Shutterstock

Le droit à l'avortement, âprement acquis au fil des luttes féministes, est en péril dans de nombreux Etats américains. Depuis qu'un rapport de la Cour suprême a fuité début mai, remettant en question la liberté d'avorter décrétée en 1973, de nombreuses manifestations sont organisées aux quatre coins du pays.

Ce week-end, des militantes féministes ont à nouveau appelé à protéger ce droit fondamental. Dans une église bondée de Houston, au Texas, les activistes se sont dénudées en criant "My body, my choice!" (Mon corps, mon choix!, ndlr) durant de longues secondes, avant d'être escortées vers la sortie par la sécurité.



Si certains fidèles ont semblé désapprouver le comportement de ces militantes, d'autres ont applaudi l'initiative.

Pour rappel, depuis septembre 2021, le Texas interdit l'IVG après six semaines de grossesse, soit un moment où la majorité des femmes ignorent encore être enceinte. En outre, aucune exception n'est accordée pour les victimes d'inceste ou de viol.

Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be