L'assaut du Capitole, le "plus grand mouvement de l'Histoire américaine" pour Trump

L'ancien président Donald Trump a assuré que l'assaut du Capitole le 6 janvier 2021, dans lequel le pays se replonge jeudi par le biais d'une enquête parlementaire, était "l'un des plus grands mouvements de l'Histoire pour rendre à l'Amérique sa grandeur".

L'assaut du Capitole, le "plus grand mouvement de l'Histoire américaine" pour Trump
©AFP

Après quasiment un an d'enquête, sur les faits et gestes du milliardaire républicain avant, pendant et après l'attaque du Congrès américain, un groupe d'élus présente à 20H00 locales (00H00 GMT vendredi, 02H00 HB) ses premières conclusions.

Ils ont promis de révéler comment le chaos de cette journée "a été le fruit d'une campagne coordonnée pour renverser le résultat de l'élection présidentielle de 2020 et empêcher le transfert du pouvoir de Donald Trump à Joe Biden".

Mais pour Donald Trump, cette commission "ne s'est pas penchée une seule minute sur la raison pour laquelle la foule s'est rendue à Washington en grand nombre" le 6 janvier 2021, a-t-il dénoncé jeudi sur son réseau social, Truth Social.

Ce jour-là, des milliers de ses partisans s'étaient réunis à Washington pour dénoncer le résultat de l'élection de 2020 qui avait vu perdre l'ex-magnat de l'immobilier. Une foule avait pris d'assaut le siège du Congrès américain, provoquant une onde de choc mondiale.

"Le 6 janvier n'était pas qu'une manifestation, c'était l'un des plus grands mouvements de l'Histoire de notre pays pour rendre à l'Amérique sa grandeur", a martelé Donald Trump.

"Il était question d'une élection truquée et volée", a-t-il assuré, réitérant une nouvelle fois sans preuves cette théorie du complot, maintes fois démontée par les autorités.

Depuis de longs mois, la commission dite du "6 janvier" -- sept démocrates et deux républicains -- a entendu plus de 1.000 témoins dont deux enfants de l'ancien président et épluché 140.000 documents pour faire la lumière sur la responsabilité exacte de Donald Trump dans cet événement qui a fait trembler la démocratie américaine.

Les partisans de cette commission jugent son travail essentiel afin de garantir que l'un des épisodes les plus sombres de l'histoire des Etats-Unis ne se répète jamais.

Mais la majorité des républicains dénoncent les travaux de ce groupe d'élus, le principal intéressé Donald Trump fustigeant une "chasse aux sorcières".

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be