Pousser l'Ukraine à un "mauvais" compromis avec la Russie serait "répugnant", avertit Boris Johnson

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a mis en garde jeudi contre toute volonté de la part des Occidentaux d'encourager l'Ukraine à accepter un "mauvais" compromis avec la Russie, jugeant que cela serait "moralement répugnant".

AFP
Pousser l'Ukraine à un "mauvais" compromis avec la Russie serait "répugnant", avertit Boris Johnson
©AFP

"Encourager une mauvaise paix en Ukraine, c'est encourager Poutine et encourager tous ceux dans le monde qui pensent que l'agression paie", a estimé le dirigeant dans un discours à Blackpool, dans le nord-ouest de l'Angleterre.

"Cela serait une erreur et ouvrirait la porte à plus de conflits, plus d'instabilité, plus d'incertitude dans le monde et donc plus de difficultés économiques", a-t-il ajouté.

Il a dit "savoir que certains, pas dans ce pays mais ailleurs, estiment que le prix du soutien aux Ukrainiens est désormais trop élevé et qu'il faudrait les encourager à accepter ce que Poutine demande".

"Abandonner les Ukrainiens serait moralement répugnant", a-t-il poursuivi.

Vladimir Poutine "ne vas jamais réussir à assujettir l'Ukraine et plus tôt il le comprendra, mieux ce sera, et il ne faut pas le laisser arriver à un succès partiel en avalant une partie du pays comme il l'a fait auparavant et déclarer un cessez-le-feu", a-t-il insisté.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be