Examens : le mot "ludique", trop difficile à comprendre pour des élèves de 16 ou 17 ans ?

L'épreuve de français des bacs pros, en France, a beaucoup fait parler.

J.F.
Examens : le mot "ludique", trop difficile à comprendre pour des élèves de 16 ou 17 ans ?
©maxPPP

Qui dit mois de juin dit forcément examens. En France, les lycéens sont d'ailleurs en train de passer le fameux "bac". Pour rappel, il s'agit d'épreuves certificatives identiques pour tous les jeunes en fin d'études secondaires. Mais, depuis hier, l'épreuve de français réservée à la filière professionnelle fait particulièrement parler. En cause? Un mot jugé trop difficile par plusieurs élèves.

L'une des questions demandait aux participants d'écrire 40 lignes sur le thème "Le jeu est-il toujours ludique?". Certains étudiants ont tiqué face au mot "ludique". Sur Twitter, certains confirment qu'ils ne le connaissaient pas.

Comme on peut le voir sur le réseau social, certains jeunes pensaient que cela voulait dire "dangereux" ou "rentable" plutôt que "ce qui relève du jeu, de l'amusement ou du divertissement".

Il n'en fallait pas plus pour que le débat s'enflamme. Des adultes ont en effet rapidement participé aux discussions et dénoncé un nivellement par le bas de l'éducation.

Pour faire toute la lumière, Le Figaro a interrogé une professeure de français. Celle-ci confirme "qu'un jeune de cet âge est censé maîtriser ce mot". Pour Domitille Rivière, c'est d'autant plus interpellant que "le texte associé donnait de nombreux indices". Elle explique toutefois que les jeunes emploient peu ce mot aujourd'hui. "Ils parlent plutôt de quelque chose de fun, et dans ces conditions, le stress joue aussi."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be