Les sanctions envers la Russie risquent d'être fatales à l'un des plus grand fabricants de préservatifs en Europe

Le fabricant allemand de préservatifs CPR a entamé une procédure de faillite, saigné par les sanctions occidentales contre la Russie, a-t-on appris mardi.

Les sanctions envers la Russie risquent d'être fatales à l'un des plus grand fabricants de préservatifs en Europe
©Shutterstock

CPR a été fondé en 1987 à Sarstedt, non loin d'Hanovre. L'entreprise se présente comme le plus grand fabricant de préservatifs en Europe. CPR affiche une production pouvant atteindre 200 millions de préservatifs par an, dont l'écrasante majorité est exportée hors Allemagne.

CPR est en difficultés en raison de sa branche russe, victime des sanctions prises contre la Russie dans la foulée de l'invasion de l'Ukraine.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be