R. Kelly porte plainte contre la prison où il est incarcéré pour crimes sexuels: "Une punition cruelle et inhabituelle"

Condamné à 30 ans de prison, le chanteur se plaint de ses conditions de détention.

La Rédaction
R. Kelly porte plainte contre la prison où il est incarcéré pour crimes sexuels: "Une punition cruelle et inhabituelle"
©AP

R. Kelly, star américaine déchue du R&B a été condamné à 30 de prison mercredi dernier après avoir été reconnu coupable d'avoir dirigé pendant des années un système d'exploitation sexuelle de jeunes, dont des adolescentes.

Il purge désormais sa peine dans le centre pénitenciaire de Brooklyn à New York mais se plaint déjà de ses conditions de détention. Si bien que l'ancienne star a porté plainte contre la prison dans laquelle il est incarcéré. Pour le chanteur, les conditions auxquelles il est soumis constituent une "punition cruelle et inhabituelle".

R. Kelly avait été placé sous surveillance accrue dans une aile spécifique de la prison en raison de sa célébrité. Mais il estime que ses droits ne sont plus respectés car "il n'est pas suicidaire et a expressément dit aux responsables du centre de détention de Brooklyn qu'il ne l'était pas et n'avait aucune volonté de nuire à lui-même ou aux autres", a rapporté le média américain TMZ qui a réussi à obtenir le dépôt de plainte.

L'interprète de I Believe I can fly aurait été placé dans une cellule individuelle, sans barreaux de lit, sans douche, sans rasoir, sans papier toilette. obligé de manger ses repas sans couverts. Par sa plainte, R. Kelly espère obtenir des dommages et intérêts pour "détresse émotionnelle, humiliation, douleur et souffrance."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be