L'Ukraine dit avoir mis hors service un pont dans la région occupée de Kherson

L'armée ukrainienne a affirmé mercredi avoir frappé un pont dans la région de Kherson, occupée par les forces russes dans le sud du pays, le rendant impraticable, après des tirs ayant déjà visé un autre axe logistique majeur dans cette zone.

Belga
L'Ukraine dit avoir mis hors service un pont dans la région occupée de Kherson
©AP

Selon le commandement Sud des forces armées ukrainiennes, cette frappe a visé un pont situé près de la centrale hydroélectrique de Kakhovka et l'a rendu "inutilisable". "La frappe était précise et effective", a-t-il assuré sur Facebook.

Le 8 août, l'armée ukrainienne avait annoncé avoir frappé un autre pont situé dans la même région, l'Antonivski, d'importance stratégique pour la logistique des forces russes.

En banlieue de la ville occupée de Kherson, traversant le Dniepr (Dnipro en ukrainien), ce pont avait déjà été visé et partiellement détruit le 27 juillet, forçant l'armée russe notamment à installer des pontons mobiles.

Kherson, capitale de la région éponyme, est située à quelques kilomètres du front. Essentielle pour l'agriculture ukrainienne, la région est aussi stratégique car limitrophe de la péninsule de Crimée, annexée par Moscou en 2014.

Les forces ukrainiennes disent mener dans le sud du pays une lente contre-offensive depuis plusieurs semaines, ce qui a, selon Kiev, permis de reprendre des dizaines de villages à l'armée russe.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be