Volodymyr Zelensky critiqué en Ukraine pour avoir averti trop tard sa population sur les risques d'une invasion russe

Volodymyr Zelensky a reçu une salve de critiques en gardant secrets des avertissements américains au sujet d'une menace d'invasion russe.

La Rédaction

Ce mardi, la président ukrainien Volodymyr Zelensky a accordé une interview au Washington Post. Il a confié au journal américain qu'il n'a pas rendu publics les "avertissements sinistres" venant des USA à propos d'une menace de guerre de la Russie, craignant que les Ukrainiens quittent leur pays en masse.

Zelensky craignait que le départ massif de citoyens engendre un effondrement économique. "Depuis octobre de l'année dernière, nous aurions perdu sept milliards de dollars par mois et au moment où les Russes auraient attaqué, ils nous auraient vaincus en trois jours", a déclaré Zelensky au journal américain.

Le président estime donc avoir pris la bonne décision car de nombreux Ukrainiens sont restés au pays pour combattre les troupes russes. "Aussi cynique que cela puisse paraître, ce sont ces gens qui ont arrêté les envahisseurs", ajoute-t-il.

Ces révélations ont provoqué une salve de critiques du côté du peuple ukrainien, qui estime que le président a placé l'économie du pays au dessus du bien-être de son peuple.

Qui plus est, plusieurs experts ont pointé la responsabilité du président ukrainien dans le conflit avec la Russie, estimant que de nombreux décès auraient pu être évités si la guerre avait été préparée correctement.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be