Après la polémique autour de la Première ministre finlandaise, des femmes dansent sur les réseaux sociaux en "solidarité avec Sanna"

Sanna Marin est l'objet de vives critiques après que des vidéos d'elle faisant la fête aient fuité sur les réseaux sociaux. En soutien, de nombreuses internautes postent des images d'elles-même en train de s'amuser.

"Solidariy with Sanna". Derrière ce hashtag qui fleurit sur les réseaux sociaux ces dernières heures, une vague de soutien à la Première ministre finlandaise, embourbée dans un scandale médiatique.

Sanna Marin, est au cœur d'une polémique depuis quelques jours. Des vidéos d'elle, en train de danser lors de soirées en boîte de nuit et chez des amis, ont fuité sur les réseaux sociaux, suscitant de vives critiques sur sa manière de danser et sa potentielle consommation de drogue.

En réponse, des centaines de femmes Finlandaises ont publié des vidéos d'elles-même en train de danser, ou faire la fête.

Il se pourrait que le magazine féminin danois Alt for Damerne ait participé à lancer le mouvement, en réalisant un montage de plusieurs de ces vidéos.

Après la diffusion de ces images, Sanna Marin a été contrainte de se défendre devant la presse et de se soumettre à un dépistage antidrogue pour calmer le jeu. Le résultat est attendu dans la semaine à venir, mais la Première ministre a assuré n'avoir jamais consommé de drogue.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be