Guerre en Ukraine : la Russie veut négocier avec l'Ukraine pour préparer une nouvelle attaque, selon Kiev

La Russie cherche à engager l'Ukraine dans de nouvelles négociations pour avoir le temps de restaurer ses capacités militaires et lancer une nouvelle offensive, a affirmé lundi à l'AFP un conseiller de la présidence ukrainienne.

Guerre en Ukraine : la Russie veut négocier avec l'Ukraine pour préparer une nouvelle attaque, selon Kiev
©AP

Depuis des semaines, le Kremlin "cherche à convaincre l'Ukraine d'entrer en négociations" pour "geler le conflit tout en préservant le statu quo dans les territoires ukrainiens occupés", a affirmé Mikhaïlo Podoliak au sixième mois de la guerre lancée par Moscou.

La Russie "transmet ses propositions via divers intermédiaires", a-t-il ajouté sans les nommer, alors que selon Kiev aucun contact politique avec la Russie n'existe actuellement.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a rencontré son homologue russe Vladimir Poutine début août avant de se rendre en Ukraine vendredi pour la première fois en six mois, s'était déjà à plusieurs reprises déclaré prêt à jouer l'intermédiaire entre Kiev et Moscou.

L'Ukraine estime qu'en réalité, Moscou "ne souhaite pas un dialogue" de paix sérieux mais cherche à obtenir "une pause opérationnelle pour son armée" avant de lancer "une nouvelle offensive" contre son voisin, selon M. Podoliak.

Kiev rejette de son côté toute solution négociée pour les territoires sous occupation russe, qu'elle aspire à reprendre tout comme ceux sous contrôle des séparatistes prorusses dans l'Est et la Crimée annexée en 2014.

"Tous les autres scénarios (...) ne représentent qu'une pause opérationnelle dangereuse avant un nouveau round de la guerre", a dit M. Podoliak, tout en assurant que "les Ukrainiens vont résister le temps qu'il le faudra".

"C'est une guerre existentielle, nous n'avons pas d'autre solution. Abandonner la lutte signifiera non seulement la destruction de l'Etat ukrainien mais aussi celle de tous ses civils", a-t-il insisté.

De premières négociations entre Kiev et Moscou aux premières semaines de la guerre n'avaient pas donné de résultats.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be