Un groupe de partisans russes revendique l'attaque contre la fille du nationaliste russe Alexandre Douguine, tuée dans l'explosion de sa voiture

Un groupe baptisé l'Armée nationale républicaine a revendiqué l'attaque qui a tué la fille de l'intellectuel nationaliste russe Alexandre Douguine.

La rédaction avec Belga

Selon The Guardian, un ancien membre de la Douma, Ilya Ponomarev, a déclaré dimanche soir sur sa propre chaîne de télévision qu'un groupe russe inconnu, l'Armée nationale républicaine, a revendiqué l'attaque contre Daria Douguine. La jeune femme, fille de l'ultra-nationaliste russe et proche de Poutine Alexandre Douguine, est décédée dans l'explosion de sa voiture samedi soir près de Moscou.

Ilya Ponomarev a fait cette déclaration dimanche soir sur sa propre chaîne de télévision émettant depuis Kiev, selon The Guardian. Ponomarev affirme que ce groupe l'a autorisé à relayer ses propos. "Nous (...) déclarons hors-la-loi les instigateurs de la guerre et ceux qui volent le peuple et l'oppriment", peut-on lire dans une déclaration transmise à l'ancien député. "Nous déclarons que le président Poutine (...) est un criminel de guerre qui a altéré la Constitution, déclenché une guerre entre les peuples slaves et conduit les soldats russes à une mort certaine et insensée."

Selon M. Ponomarev, qui vit aujourd'hui à Kiev, il s'agit d'un groupe de partisans russes qui tentent de renverser le régime de Poutine par des opérations souterraines. Le Guardian indique que l'information n'a pas pu être vérifiée.

L'ancien député russe estime que l'attaque contre Daria Douguine est un nouveau chapitre dans la résistance contre Poutine. "Mais pas le dernier", a-t-il dit. Il a même affirmé que les partisans russes sont prêts à mener d'autres attaques similaires contre des cibles de haut rang liées au Kremlin.

Daria Douguine était la fille, âgée de 30 ans, d'Alexander Douguine, un commentateur politique et ultra-nationaliste bien connu. Lui et sa fille ont tous deux soutenu la guerre en Ukraine, raison pour laquelle des sanctions leur ont été imposées aux États-Unis et au Royaume-Uni. Daria a été tuée samedi soir alors qu'elle conduisait la voiture de son père pour rentrer chez elle près de Moscou. Alexander Douguine, lui, se trouvait dans un autre véhicule et suivait sa fille sur la route. Dans la vidéo ci-dessus, on le voit découvrir la voiture et le corps de sa fille.

Selon le communiqué de l'Armée nationale républicaine relayé par Ilya Ponomarev, la jeune femme était "une cible légitime" car elle était une partisane bien connue de la guerre en Ukraine.

Ponomarev a été le seul député russe à avoir voté contre l'annexion de la Crimée en 2014. À son retour des États-Unis, il s'est vu refuser l'entrée en Russie. En 2019, il est devenu un citoyen ukrainien. Après l'invasion de ce pays par la Russie, il a créé sa propre chaîne de télévision pour diffuser des informations sur les actions anti-guerre. Sa chaîne émet depuis Kiev.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be