Victime d'un montage mensonger, Thomas Pesquet met les choses au clair : "Ça me fait de la peine"

L'astronaute a souhaité faire taire les plus folles rumeurs.

Victime d'un montage mensonger, Thomas Pesquet met les choses au clair : "Ça me fait de la peine"
©Belga

La théorie selon laquelle l'homme n'aurait jamais marché sur la Lune lors de la mission Apollo ne date pas d'hier. Aujourd'hui, c'est Thomas Pesquet qui sans le vouloir a été victime de cette affabulation. Ce dimanche 28 août, l'astronaute français a accordé une interview à France 2 dans laquelle il est revenu sur le lancement de la capsule Orion. Malheureusement, ses propos ont été détournés dans une vidéo.

"Quand je regarde la Lune le soir, ça me fait quand même un petit frisson, parce que ce n’est pas la même chose de se dire ’est-ce que c’est humainement possible d’aller là-bas ?’. La Lune, il faut voir qu’il y a un facteur 1 000. C’est 1 000 fois plus loin que la Station spatiale. Il y a encore une autre dimension dans le voyage spatial", a déclaré Thomas Pesquet avant de poursuivre avec le fameux passage qui sera déformé dans le montage vidéo. "On va vraiment aller très loin, très loin, très loin, aussi loin qu’aucun être humain s’est jamais éloigné de la Terre." Des propos qui hors contexte ont permis de relancer la folle théorie complotiste. La vidéo a été largement partagée sur les réseaux sociaux ce qui a eu le don d'agacer le principal intéressé.

De fait, Thomas Pesquet n'a rien dit de faux. Selon la Nasa, la trajectoire que suivra la capsule Orion habitée l’amènera à 65 000 kilomètres au-delà de la Lune soit bien plus loin que les missions Apollo qui s’étaient elles éloignées à 300 kilomètres de la Lune. Dès lors, sur Twitter l'astronaute a souhaité mettre les points sur les I. Dans une série de douze messages, il fait part de sa déception et de son agacement. "Mais pourquoi doit-on perdre un temps précieux avec ça une fois de plus : bien sûr que oui, l’humain est allé sur la lune pendant les missions Apollo. Et on va y retourner (...) Et oui peu importent mes émotions mais ça me fait de la peine, après tout ce que j’ai fait depuis 10 ans, mes deux missions, les milliers d’heures de boulot en plus pour les partager et expliquer la science et la technologie, d’avoir à faire ce tweet aujourd’hui", peut-on lire entre autres.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be