Première mondiale: une ville néerlandaise va interdire la publicité pour la viande et suscite la polémique

La ville néerlandaise d'Haarlem va être la première ville au monde à interdire les publicités pour la viande dans l'espace public, rapporte The Guardian.

Première mondiale: une ville néerlandaise va interdire la publicité pour la viande et suscite la polémique
©SHUTTERSTOCK

Ziggy Klazes, la conseillère communale du parti GroenLinks à l'origine de la motion, s'est exprimée à ce propos à la radio Haarlem105 : "Il ne s'agit pas de réglementer ce que les gens cuisinent chez eux. S'ils veulent continuer à manger de la viande, très bien. Mais nous ne pouvons pas dire à la population qu'il y a une crise climatique et les encourager à acheter des produits qui font partie de la cause", détaille-t-elle. Elle reconnaît cependant que cette décision ne plaît pas à tout le monde: "Mais il y a aussi beaucoup de gens qui pensent que c'est une bonne chose. Ce serait bien qu'elle soit reprise à l'échelle nationale", affirme Ziggy Klazes.

De récentes études ont en effet prouvé que l’exploitation d’animaux pour leur viande était deux fois plus polluante que la production d’aliments d’origine végétale.

L'annonce de cette interdiction a suscité une levée de boucliers. L'industrie de la viande estime qu'on "va trop loin en disant aux gens ce qui est bon ou non pour eux". Sander van den Raadt, chef du parti Proud Haarlem, s'oppose également a cette décision : "Il est remarquable de voir qu'Haarlem organise une grande campagne d'affichage vous invitant à être qui vous êtes et à aimer qui vous voulez, mais que si vous aimez la viande, on viendra vous dire que vous avez complètement tort", clame-t-il.

Ce bannissement de publicité dans l'espace public s'appliquera dès 2024 et englobera également les offres de vols pour les vacances, les combustibles fossiles et les voitures thermiques. L'objectif est de ne plus promouvoir les secteurs qui contribuent aux émissions de gaz à effet de serre.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be